mardi 13 novembre 2018

Un petit coin de paradis, l'île de Batz




Lors du Finistère family tour (oui ce super road trip pour vous faire découvrir le Finistère ou pendant trois semaines ma maison est devenue un Scenic.) nous avons embarquer depuis Roscoff pour découvrir l'île de Batz, attention, tu ne dois pas prononcer le "t" tu ne dois pas prononcer le "z", humm la langue bretonne reste encore a ce jour un vrai mystère pour moi.


Donc je te parlais de l'île de Batz, ce fut l'étape la plus chargée en adrénaline pour notre petite famille de voyageurs bohème.



Tout d'abord la traversée



En fonction des horaires de marée, il te faudra peut-être emprunter un long, très long, ponton qui fait la célébrité de Roscoff une sensation de s'avancer dans la mer a pied, c'est assez incroyable.



 Ensuite, 20 minute de bateau suffisent pour rejoindre ce petit paradis finistérien.

La découverte de l'île



Comme tout le Finistère l'île est magnifique, bordée de plages de criques, l'île possède une activité militaire et est habitée toute l'année.

Le tour de l'Île de Batz fait dix kilomètres et alterne rocher et plages de sable. On peut y découvrir le rocher du dragon et le phare. Perché à 44 mètres, ce dernier offre une magnifique vue sur les paysages alentour. Au bout de l'île, on peut visiter le jardin Georges Delaselle. Créé en 1903, il rassemble 1 600 variétés de plantes exotiques.

 


Mais nous, c'est le phare qui a retenu notre attention, et cette ascension papa ours et michka l'on fait, moi matériel oblige, je suis restée sur le plancher des vaches, mais je n'ai pas regretté.


Dormir sur l'île de Batz



Je vais forcement te recommander l'aire de camping, elle est au pied du phare avec une vue imprenable sur la mer, c'est une expérience de folie en plus elle est à un prix défiant toute concurrence, mais pas de réservation possible, tu t'installes et un agent municipal passera te voir, je te le conseil si tu veux te sentir l'ame d'un aventurier.


Tu peux nous soutenir c'est gratuit, laisse juste un commentaire, partage notre aventure et notre combat pour la Bretagne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

laisse un commentaire, on te répond :